Le FPM 2017, un grand millésime!

Publié le : 06 juin 2017

La 18e édition du FPM, qui s’est tenue du 29 mai au 4 juin 2017, laisse un bilan plus qu’enthousiasmant. Le Festival a connu une fréquentation abondante et généreuse pour la plupart de ses activités ce qui réjouit tous les participants, tant les poètes que les partenaires et le public.

Actualités - Image d'intro

Kébèkwâzie présenté dans le cadre des fêtes du 375e anniversaire de Montréal était porté par les thèmes de la liberté et de l’indépendance sur les inédits des poètes Jean-Paul Daoust, Queen Ka, Danny Plourde, Hélène Dorion et plusieurs autres. Ce spectacle a été tout simplement mémorable. L’hommage à Nicole Brassard avec Dès l’aube a permis d’entendre les différentes voix de la poète par un choix de textes judicieux. Une soirée émouvante. La carte blanche présentée dans le cadre de cet hommage a pour sa part été un moment d’exception et de grande qualité avec la complicité de la poète et musicienne française Laure Cambau.

 

Les plus jeunes poètes ont pris une place importante au Festival et contribué ainsi au renouvellement des propositions artistiques. Les fortes performances Stance à dix de Clémence Dumas-Côté et TP4307 de Vanessa Bell : impressionnant. Anaïs et Henry a fait salle comble. Gabriel Robichaud et ÉmilieTurmel ont revisité un classique épistolaire pour faire vibrer un plus jeune public.  Le Grand prix des Rendez-vous vidéo-poésie remis à Randy Kelly pour Hangover sur les mots de Marjolaine Beauchamp montre l’évolution de la poésie actuelle.

 

De plus, le FPM a pris le large pour sa 18e édition. En effet, le  Festival en tournée au Québec a présenté deux spectacles les 3 et 4 juin dernier à Québec et Témiscouata.  Le troisième d’une série de trois sera présenté le lundi 5 juin à L’Anse-à-Beaufils en Gaspésie. En 2018, le Festival poursuivra cette initiative qui vise la diffusion de la poésie plus largement sur le territoire québécois. Les activités touchant l’Argentine, pays à l’honneur, ont connu un tel succès que ses représentants impressionnés entendent poursuivre la collaboration avec le Festival.

 

Le Festival remercie de leur complicité ses quelque 50 partenaires qui ont rendu possible cette 18e édition et qui confirment que le Festival de la poésie de Montréal tient une belle place parmi les événements du printemps montréalais.

Retour à la liste des nouvelles